mercredi 9 février 2011

80 mille ou 49 mille ?

 

 

 

Dans un câble envoyé par l’ambassade des États-Unis à Tunis, le 23 juin 2008 au Département d’Etat à Washington, publié par Wikileaks “La Tunisie n’est plus un Etat policier, mais un Etat mafieux”

Dans un câble de l'Ambassade des Etats Unis en Tunisie de juillet 2009, divulgué par Wikileaks, et dont le titre prémonitoire était : "La Tunisie dans la tourmente, que devons nous faire ?", on pouvait lire l'analyse suivante :

"Malgré les progrès économiques et sociaux de la Tunisie, la liberté politique est très faible. La Tunisie est un Etat policier, il y a très peu de liberté d'expression ou d'association, et de sérieux problèmes de droits de l'homme.

“Ils ne tolèrent aucun conseil ni aucune critique, que ce soit sur le plan intérieur ou extérieur. Ils comptent de plus en plus sur la police pour contrôler et concentrer leur pouvoir.”

le nombre d'agents est évalué à 80 000 pour une population de dix millions d'habitants selon les observateurs étrangers soit le taux très élevé de 1 pour 115 — et intrusif y compris dans la vie privée des individus La répression dont ont fait l'objet des dizaines de milliers de personnes, islamistes présumés ou opposants de gauche depuis le début des années 1990

toutes ces informations confirme le nombre élevé des policiers qui‘est estimé entre 80mille ou 100 mille.

mais notre cher ministre  de l’Intérieur, Farhat Rajhi a fait une révélation qui a étonné toute l’assistance. Il dit que le département de l’Intérieur ne dispose que d’un peu plus de 49 mille policiers, contrairement à ce qui était couramment admis.

Qui faut-il donc croire ? 80 000 – 49 000 = Où sont passés les 30 000 ?

la réponse est simple ; Mr Rajhi parle de ces 49 mille policiers, de ces 49 mille salariés de ces 49 mille bulletins de paie mais il oublie les 30 000 Mouchards qui sont éparpillés partout.

 

مصدر لجنة تنسيق باريانة

 

une poème de Ahmed Matar  qui décrit si bien les Mouchards , et explique leurs ..

 

أمير المخبرين

 

تهتُ عنْ بيتِ صديقي  فسألتُ العابرين

قيلَ لي امش يسَاراً سترى خلفكَ بعضَ المخبرينْ

حِدْ لدى أولهمْ  سوفَ تُلاقي مُخبراً

يعَملُ في نصبِ كمينْ اتجّه للمخبرِ البادي أمامَ المخبرِ الكامنِ

واحسبْ سبعة ، ثم توقف تجدِ البيتَ وراءَ المخبرِ الثامنِ

في أقصى اليمينْ حفِظ للهُ أميرَ المخبرينْ

فلقدْ أتخمَ بالأمنِ بلادَ المسلمينْ أيها النّاسُ اطمئنوا

هذه أبوابكمْ محروسة في كلِّ حينْ  فادخلوها بسلامٍ آمنينْ

 

القصيدة بصوت شاعر أحمد مطر

1 commentaires:

Anonyme a dit…

c'est peut être aussi 30000 miliciens, ceux qui nous posent problème actuellement.