mercredi 27 janvier 2010

Le mardi 20 Novembre 1979 incident diplomatique

 

“La Turquie exige des "excuses" d'Israël pour le traitement infligé la veille à M. Celikkol, qui avait été humilié devant la presse par le numéro deux de la diplomatie israélienne, Danny Ayalon”.

Le vice ministre israélien des Affaires étrangères, Danny Ayalon, à l'origine de l'incident diplomatique de lundi a adressé mercredi au gouvernement turc une lettre d'excuse dans laquelle il écrit : « je n'avais aucune intention de vous humilier personnellement et je vous présente mes excuses pour la manière dont la démarche à été conduite et perçue. Je vous prie de transmettre ceci au peuple turc pour qui nous avons le plus grand respect. J'espère qu'Israël et la Turquie trouveront des canaux diplomatiques courtois pour échanger leurs messages, comme il convient à deux alliés ».

En lisant cet article une histoire qui me revient. Il me revient en mémoire Le mardi 20 Novembre 1979 et l'incident diplomatique entre le Premier ministre Hédi Nouira et Saddam Hussein

Hédi Nouira  Habib Bourguiba

Le mardi 20 Novembre 1979, le 10ème Congrès du sommet des pays arabea est tenu  en Tunisie, tous les chefs d’état arabes sont attendus. À L'aéroport international Tunis-Carthage un avion-cargo russe “Antonov” a atterri en provenance de Bagdad avec 150 soldats lourdement armés, en plus d'une ambulance et un hélicoptère. Les soldats se Propagent vite dans tout l'aéroport et bloquent des portes d'entrée et de sortie, et ils ont empêché toute personne d’y entrer. Dans l’aéroport se trouve le fils du président tunisien Habib Bourguiba, et le Premier ministre Hédi Nouira qui vont assister au protocole de réception du président irakien Saddam Hussein, après quelque minute l'avion présidentiel transportant le président irakien et sa délégation atterri sur la piste. Saddam rejoint le salon VIP ou il rencontre le Premier ministre et HBJ , une discussion tendue éclate entre le premier ministre et le président, Mr Hédi Nouira a rappelé à Saddam  qu’il est dans un pays arabe un pays frère un pays indépendant et qui a son autorité donc soit il refoule ses 150 soldat et retournent à l’avion et garde seulement ses gardes rapprochés et la sécurité tunisien s’occupe de sa protection sinon il n’est pas le bienvenu il peut retourner chez lui  même s’il préside la ligue arabe et son absence annulera le 10ème Congrès du sommet des pays arabes, rien ne passe avant la dignité et l’honneur de notre pays explique Mr Hédi ,devant la forte personnalité et confiance en soi de Mr Nouira, Saddam a souri et a ordonné à ses hommes de retourné dans Antonov mais il a demandé de garder l'ambulances et ses médecins . Saddam Hussein a ouvert le 10ème Congrès du sommet arabe, après avoir terminé son discours,  il passe  la présidence au président tunisien Habib Bourguiba voici son discours

Saddam Hussein le 10ème Congrès du sommet arabe

C'est la réponse que nous attendions et que nous espérions de nos dirigeants pour notre pays et notre dignité et notre honneur.

0 commentaires: