mercredi 2 décembre 2009

la Tunisie que vous n’avez jamais connu


Plusieurs tunisiens ne savent pas l’histoire de l’ancien  président Habib Bourguiba et l’ancien président algérien Houari Boumediene sur la frontière entre les deux  pays. Lorsque Bourguiba réclamer le droit de reprendre la terre prise par la France en faveur de l’Algérie-française alors Boumediene a reposté par coupure de l’électricité sur le nord ouest de la Tunisie….
Aujourd'hui on constate qu’il a des voix qui réclament des excuses et des dédommagements à la France pour la période coloniale. Comme Ahmed Inoubli, secrétaire Général de l’Union démocratique Unioniste (UDU)
"N’eût été la colonisation, la Tunisie serait aujourd’hui à l'avant-garde des pays développés. Pour ce faire, nous demandons à l’Etat français de s’excuser auprès de notre peuple et de lui verser des dommages et intérêts".
Pour le journaliste Mohamed Bououd, "la répression, les massacres, les humiliations et les déportations que la Tunisie a connus au cours de période coloniale ne peuvent en aucun cas passer sous silence et rester sans suite".
L'écrivain et journaliste Sofiane Ben Farhat parle, lui, de "l'usage par l'armée française de l'arme chimique contre les Tunisiens en 1916 dans le sud du pays".  
Alors on peut demander aussi des excuses et des dédommagements pour les terres prise par la France en faveur de l’Algérie-française ce qui a privé la Tunisie d’une grande superficie et des terres fertiles et aussi des gros gisement de phosphate et de pétrole, mais la réalité la Tunisie était  plus grande et plus riche en terre fertile et en gisement.
Cette carte a été dessinée par les français en 1843 après la Colonisation française de l’Algérie en 1830

Carte_Tunisie_1843
Les français avaient  l’idée que l’Algérie est un territoire français  “Algérie-française” et le restera  jusqu’as l’éternité.
Front de l'algerie française_nextconstantine Algérie_francaise
Nous avons été  colonisé  par France non parce que la Tunisie représente un risque pour la Troisième république française ou parce qu’on possède de la matière première nécessaire pour l'industrie militaire française, mais en réalité la France a colonisé la Tunisie  juste pour  agrandir l’espace vital de l’Algérie-française et sécurisé les avants gardes  contre les ottomans qui était en Lybie d’ou la France a détaché 5 villes  pour les donner à l’Algérie-française et qui sont de nord au sud en suivant  la frontière El Taref ,Annaba, Guelma ,Souk-Ahras Tébessa. Et a donné aux ottomans en 1911 des kilomètres de disert la Lybie actuellement.
Toute les commissions administratives que se sont réalisé pour fixer la frontière entre la Tunisie et l'Algérie française était toujours défavorable  pour la Tunisie puisque aucun tunisien n'était présent pour défendre le droit tunisien seul les représentants de protectorat français en Tunisie. La France a utilisé sa force militaire pour grignoter plus de terre et aussi de la diplomatie par neutralisation les nomades tunisiens en obtenant  la nationalité algéro-française.
Voici l’histoire des frontières de la Tunisie présenter par  Mohammed Larbi Haouat, lauréat du Prix 2006 des Sciences morales et politiques de la Fondation Prince Louis de Polignac «Le problème frontalier de la Tunisie depuis l’époque ottomane jusqu’à nos jours »

Aujourd'hui la Tunisie  Elle est bordée au nord et à l’est par la mer Méditerranée. Sa frontière ouest s’ouvre sur l’Algérie (965 kilomètres) et sa frontière sud-est sur la Libye (459 kilomètres).


la carte de la Tunisie
Carte de ligne Maurice










*La Ligne Morice
Les vrais frontières tunisienne s’arrête âpres la Ligne Morice
La Ligne Morice courait le long de la frontière entre l'Algérie et la Tunisie (sur 460 km), afin de couper les combattants de l'Armée de libération nationale de leurs bases à l'étranger.
La superficie actuelle de la  Tunisie est de 163 610 km²  avec 24 gouvernorats si on ajoute  les 5 villes
El Taref: 3 339 km² - 352 588 hab
Annaba: 1 421 km² 585 000 hab
Guelma: 4 101 km²  430 000 hab
Tébessa: 14 227 km² - 549 066 hab
Souk-Ahras : 4 360 km² 150 882 hab
On obtient  191 058 km²  pour presque 13 million d’habitant et sa sera comme dans cette carte
la frontière de la Tunisie
Ce qu’est sure et évident que les villes de Taref ,Souk-Ahras et Tébessa sont 100% tunisienne on constate ca dans la langue et les traditions culinaire et vestimentaires pour les autre villes, Annaba, Guelma c’est a discuter
mais comme a dit Bourguiba on donne un kilomètre de terre pour un ami et non pour un ennemie c’est un voisin c’est un frère.
ce n’est pas la faute à l’Algérie en plus revendiquer cette terre c’est impossible c’est une chose irréversible car la frontière séparant l'Algérie et la Tunisie a été finalisé en 1993 selon son tracé actuel
Dans ma dernière visite en Algérie je suis passé dans trois villes  frontalière qui sont Annaba, Guelma et Souk-Ahras pour arriver à Alger  j’ai eu des conversations sur ce sujet j’ai constaté que les citoyens algériens ne nient pas ce fait historique et confirme l’hypothèse que  la frontière de la Tunisie s’arrête à Guelma. j’ai parlé avec des personnes âgés de Guelma qui m‘ont confirmé “cette terre a été tunisienne” mais lorsque je pose la question est ce qu’ils sont favorable pour le retour cette zone sous la souveraineté tunisienne, tous sont défavorable il sont fière d’appartenir a l’Algérie avec ce quelle représente pour eux gloire, fierté “1.5 million de martyre” mais ils disent aussi qu'ils aiment appartenir à la Tunisie pour sa modernisation ,progression économique , technologique, infrastructure  institution stabilité et sécurité……
C’est vraiment  le paradoxe les habitants de cette zone frontalière ne renonce pas à l’Algérie et veulent appartenir à la Tunisie et ceci est vrais de l’autre coté de la frontière. Ceci montre qu’en réalité il n’existe pas de frontière entre la Tunisie et l’Algérie c’est un même peuple et ceci se  traduit par la relation sanguine entre les deux  rives par les mariages. 
Mais la France nous a privés de plusieurs richesse elle doit s’excuser et Nous sommes bien décidés à être dédommagés.

19 commentaires:

Wajdi a dit…

Est il possible de consulter la Thèse:"Le problème frontalier de la Tunisie depuis l’époque ottomane jusqu’à nos jours" de Mohammed Larbi Haouat

nouha a dit…

tous les peuples ex-colonises ont le droit de demander des comptes a leurs ex-colonisateurs mais ce que fait innoubli chef d'un "parti" qui compte 50 adherants c'est de la boulitik il "roule" pour l'etat tunisien dans l'affaire des journalistes emprisonnes.

majed zoghbi a dit…

je défends pas ni innoubli ni d'autre et je fais pas de la boulitik :D

majed zoghbi a dit…

pour la thèse je n'ai trouvé que l'émission de la radio académique http://www.canalacademie.com/L-histoire-des-frontieres-de-la.html

Anonyme a dit…

Arrêtez ce combat d'arrière garde ; Le but inavoué de cette opération est de faire payer la France d'avoir laissé s'exprimer sur son territoire des voies discordantes sur les dernières élections.
Il n'est pas question de faire l'impasse sur la période du colonialisme ; mais dans cette logique, où s'arrête la date du paiement ?
Pourquoi ne pas demander aussi des comptes aux ottomans qui ont colonisés avant la patrie, puis avant, les Almohades. ; et après les Aghlabides, les byzantins, les vandales, les romains,...
J'en terminerai en disant que si le colon a bien gagné sur notre dos, le colonisé c'est bien rattrapé depuis ; il n'est qu'à voir où se forme l'élite et l'importance des échanges commerciaux qui se pratique aujourd'hui

majed zoghbi a dit…

@anonyme c'est régime n'existe plus les ottomans les Almohade Aghlabides, les byzantins, les vandales, les romains, n'existe plus
en plus je redis je ne fais pas de la politique tu parle
a propos "le colonisé c'est bien rattrapé depuis" ce n'est pas vrai "des échanges commerciaux qui se pratique aujourd'hui" cet échange mais dans quel sens et pour profit de quel rive?
tu pense que la France forme gratuitement nos élite tu rigole et même s'il dépense des euros sur nos élites sa ne vaut rien contre les millier des morts,exilés et les richesses volés

Anonyme a dit…

majed zoghbi : tu as la haine mais tu te trompes de cible.
que ferais le pays sans ces échanges ? que serais t'il sans le tourisme, le textile, les exports ?
Je ne dis pas qu'il faille oublier le passé pour pas qu'il se reproduise, mais, à remuer trop celui ci, on risque de compromettre notre avenir.
Et puis à qui s'adressent on exactement ? à ceux qui avaient la trentaine dans les années 60 ? donc aujourd'hui 90 ans ! ou à leur enfants qui n'y sont pour rien eux.
construisons l'avenir plutôt que de ressasser ce passé

Anonyme a dit…

tous ces propos ne me donnent pas à manger et, même pire, risque de me l'oter

majed zoghbi a dit…

@anonymes premièrement pourquoi tu parle caché?
deuxièmement je n'ai pas de la haine contre la France en plus il y a des exemples qui ont eu des excuses et des dédommagements de la par de leur colonisateur...
et pour finir j'ai écrit cet article dans le but historique seulement je ne suis pas qualifié ni en mesure de demander à la France des excuses Mr anonyme je fais pas de la politique

Houssein a dit…

Je connaissais bien cette partie de notre histoire qu'on n'enseigne pas dans nos écoles ;-)

À mon sens, c'était une grave erreur stratégique de Bourguiba. La Tunisie aurait du revendiquer son droit légitime de reprendre ses terres volées illégalement, surtout que, comme tu dis elles représentent une grande richesse en ressources naturelles et humaines.

Ça serait fort intéressant si tu as des documents ou plus de détails sur ce qui s'est passé exactement entre Bourguiba et Boumediene... Merci.

Anonyme a dit…

Cher majed zoghbi, en effet pourquoi je parle caché ? on se le demande (lol)! Ensuite, accepte alors les excuses de la France, tout dépend de qui à qui. Je parle des enfants de la France, qui n'ont jamais participé pour coloniser, au peuple Tunisien, celui qui souffre au quotidien.
Mais après avoir fait ces excuses, ne comptes pas sur moi pour me taire, que se soit sur des affaires de bateau... ni sur des graves manquements aux minimum vitaux.
Je me prosterne devant toi comme celui qui se prépare au combat.
Et moi non plus, à part ça, je ne fais de la politique ; je fais du social !

majed zoghbi a dit…

@Houssein pour les documents c'est très difficiles de trouver comme témoigne Mohammed Larbi Haouat,je pense le seul document accessible c'est la thèse pour ce qu'est passé entre les deux chef d'état c'est encre pire car se sont des discours séparé dans l'espace et le temps

majed zoghbi a dit…

@anonyme tu pense que je suis Complètement toqué

serdouk a dit…

Pourquoi revendiquer ce bout de terre ? Pour augmenter la proportion de 08 ?
hhhhhhhhhhhhhhhhh !

Annaba ce sont des tunisiens mloukhya language et tout mais pas vraiment des réferences .On peut s'en passer .
Je rigole bien sûr .

majed zoghbi a dit…

le 08 s'il augmente de taille et d'influence tu dérange?:D

revolution a dit…

Excellent article.
merci ;-)

majed zoghbi a dit…

@revolution merci a toi de mentionner mon article dans votre blog dans le post
"ترسيم حدودي بين تونس والجزائر"

Anonyme a dit…

"...sa modernisation ,progression économique , technologique, infrastructure institution stabilité et sécurité…" et les poules ont des dents.

soyez un peu réelle

viagra online a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.