mercredi 30 septembre 2009

la Force d’une foule

Une majorité est une force?

La majorité: droit des peuples ou forces des masses?

Collectivement : se regrouper est favorable à la démocratie ?

ce type de question se pose toujours, Alexis de Tocqueville un penseur politique répond à ça.

Dans les démocraties, nous dit Tocqueville, les citoyens sont indépendants et faibles en raison de l’égalité des conditions. Ainsi, si l’on désire modifier un état de fait, il faut se réunir et s’assembler, car ce n’est qu’à cette condition que l’on devient des « particuliers puissants » (groupes de pression) capable d’influencer le cours des politiques prises par notre gouvernement. En nous réunissant, on accroît notre force et celle-ci, utilisée à bon escient, nous permet d’être véritablement citoyen en participant à l’exercice démocratique (qui n’est pas limité par le seul droit de vote).

Voici l’argument en vidéo “ la force d’une foule”

0 commentaires: